RDC : Atelier sur la réforme de la Police Nationale Congolaise à Kinshasa

Par reporter.cd

La réforme de la Police nationale congolaise (PNC) est perçue comme un processus essoufflé à cause de la faible implication des autorités, selon une étude d’impact et de perceptions de la réforme de la PNC par les policiers des provinces de l’Ituri, Équateur et Kasaï, présentée mardi 09 Avril à Kinshasa dans le cadre de l’atelier à mi-parcours du plan d’action quinquennal de la réforme de la PNC.

L’étude a révélé des pratiques paradoxales de ceux qui devraient en principe se soucier de la réforme de la Police.

En effet, les acteurs du Gouvernement font preuve d’un faible engagement dans la mise en œuvre effective de la réforme, laissant tout aux mains des partenaires extérieurs.

De la même manière, l’Inspection générale de la PNC, qui pouvait être la colonne dorsale de la réforme, eu égard à ses missions cruciales, apparaît comme un véhicule performant mais en panne sèche.

Notons que cette étude est réalisée par l’école de Criminologie de l’Université de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.