Corneille Nangaa privé de ses biens immobiliers.

Par Céline Déborah Diomi

Depuis décembre dernier, l’état-major du renseignement militaire ex-DEMIAP a occupé plusieurs biens immobiliers appartenant à Corneille Nangaa et à son épouse, tels que des résidences, des hôtels et une fondation, dans le but de sécuriser ces lieux.

Les locataires et les clients ont été expulsés de ces lieux. Plusieurs biens sous surveillance du renseignement militaire notamment la Résidence principale, 34 boulevard Tshatshi Gombe; l’Hôtel New Castelo, 7bis quartier Socimat Gombe; la Résidence 80 Mont Fleury 80 Ngaliema, appartenant à son épouse; Flat-Hôtel 34bis Av. Ma Campagne N°34 bis, Joli parc, Ngaliema; Résidence et Siège de la Fondation Nazinda Limete; Bureaux de la Fondation Nangaa; 2 appartements 6ème niveau Immeuble DIKIN Center, boulevard du 30 Juin, Gombe; Concession de son épouse “Fondation Nazinda” sur Forgeron N°28 398, FUNA, 1ère Rue Limete; Concession située Baie de Ngaliema. Chantier et siège du Groupe Golf November Construction & Logistique.

Corneille Nangaa qui a fait alliance avec Bertrand Bisimwa, président du “M23” représente à ce jour un grand danger pour la sécurité en RDC.

Sa côte au sein de l’opinion congolaise à baisser. Plusieurs congolais considèrent son combat comme une haute trahison pour la RDC.

Rappelons que des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux montrent des jeunes en train de fouiller une maison appartenant à Nangaa.
Certains se régalent sur une piscine au sein de sa résidence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.