Kinshasa : les Kulunas arrêtés seront envoyés à la prison militaire d’Angenga

Par reporter

Désormais, tous les bandits urbains, communément appelés “Kulunas”, qui seront arrêtés à Kinshasa, seront envoyés à la prison militaire d’Angenga, dans la province du Sud-Ubangi. Le premier transfert se fera ce samedi 13 avril 2024.

Cette annonce a été faite à Kinshasa ce vendredi 12 avril 2024 par le commissaire divisionnaire adjoint de la police, le général Blaise Kilimbalimba devant les responsables de toutes les unités de la police.

L’objectif de cette opération, a fait savoir le chef de la police de Kinshasa, est de réduire sensiblement le phénomène Kuluna à Kinshasa.

« Les Kuluna qui sont en prison, attendent leur condamnation et iront faire de la prison à Angenga, afin qu’ils ne puissent pas avoir la visite de leurs proches facilement.

Il y aura beaucoup de condamnations. Les Kulunas qui sont dans vos cachots doivent arriver au commissariat ce samedi et le premier embarquement pour Angenga aura lieu le soir avec le concours du service national”, a déclaré le commissaire divisionnaire adjoint, Blaise Kilimbalimba.

Par ailleurs, tous les responsables des unités de la police vont séjourner, le lundi 15 avril, au plateau des Bateke, dans la commune de Maluku, où les miliciens Mobondo sèment la terreur et la désolation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.