RDC : après « likofi, Mbata ya bakolo ou Tolérance zéro », le gouvernement annonce l’opération « Panthère noire » contre le banditisme

Par reporter.cd
Une nouvelle opération de grande envergure dénommée « Panthère noire » sera bientôt menée contre le banditisme et la criminalité dans certaines villes de la RDC. Le ministre de l’Intérieur, de la Sécurité et Affaires coutumières, Peter Kazadi l’a annoncé lors du Conseil des ministres tenu le vendredi 29 mars.

D’après le ministre de la Communication Patrick Muyaya, qui a lu le compte rendu de cette réunion, cette initiative sera conduite par la Légion Nationale d’Intervention (LENI) en soutien aux unités territoriales.

« Le bien fondé de cette opération d’envergure de la police se justifie par le fait que la Légion Nationale d’Intervention, comme réserve générale de la police nationale, a pour but de renforcer les commissariats provinciaux lors des émeutes ou toute autre opération de police. Elle est chargée notamment d’exécuter des opérations anti-terroristes, de participer à la lutte contre toute mutinerie dans une prison, de participer à la lutte contre les actes de grand banditisme », a affirmé le porte-parole du gouvernement.

Pendant ce temps, sur place, les bandits opérant avec les armes blanches ne cessent d’affecter la quiétude des habitants de certaines grandes villes du pays malgré les mesures prises par les autorités nationales.

« Panthère noire » est la énième opération destinée à combattre la criminalité sur toute l’étendue du territoire.

L’exécutif congolais depuis 2010, avait mis en œuvre les opérations comme « likofi I et II », «Mbata ya bakolo», « Tolérance zéro ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.