RDC: les casques bleus chinois de la MONUSCO quittent le pays

Par Alain KASHALA

Le départ de la République démocratique du Congo (RDC) des Casques bleus du contingent chinois de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco), déployés dans la province du Sud-Kivu, dans l’Est du pays, a été honoré à travers une cérémonie organisée ce mardi 09 Avril au Camp du contingent chinois d’ingénierie, à la périphérie de Bukavu, pour saluer leur contribution à la consolidation de la paix et la sécurité dans cette province, après plus de 20 ans de service, selon un communiqué de la Monusco.

« Le désengagement de la MONUSCO de la province du Sud-Kivu ne signifie pas le départ des Nations Unies de la RDC.

Il représente plutôt une reconfiguration de la présence des Nations Unies pour continuer à soutenir le peuple et le gouvernement de la RDC”, déclaration de Bintou Keita, Cheffe de la mission onusienne en RDC.

A en croire le numéro 01 de la MONUSCO, malgré le départ de la force onusienne, les agences, fonds et programmes des Nations Unies poursuivront leur soutien conformément à leurs mandats.

Pendant ce temps, le gouvernement congolais assumera la responsabilité de la protection et de la sécurité des civils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.