Agression Rwandaise : Félix Tshisekedi favorable à la construction d’un mur le long de la frontière avec le pays agresseur

Par Lionel Kioni

Arrivé à Kinshasa dimanche via l’aéroport international de Ndjili, le président en exercice de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC) et président du Soudan du Sud a été reçu ce lundi 25 mars au palais de la nation par le chef de l’état congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo.

Les deux présidents ont tenu une séance de travail commun de plus de 3 heures en compagnie de leurs collaborateurs respectifs sur la paix et la sécurité dans la sous-region.

Félix Tshisekedi et le sud-soudanais Salva Kiir se sont accordés sur certains points notamment la relance des processus de paix de Nairobi et de Luanda et de les conduire dans une approche de complémentarité.

Ils se sont également décidés de s’investir pour des solutions rapides à la restauration de la paix dans la sous-région.

«  Je vous assure de mon engagemment à travailler en vue d’avoir une région de paix et sécurisée et favorable au développement des populations », a déclaré le Président Salva Kiir au cours d’un point de presse tenu après la séance de travail.

Au sujet du plaidoyer pour l’érection des murs le long des frontières avec les voisins problématiques dont le Rwanda, le Président Félix Tshisekedi s’est montré peu favorable à cette option, estimant que l’agression rwandaise est une situation entretenue par un régime “sanguinaire” qui ne restera pas éternel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.