Cabinets ministériels : l’injonction de Kabuya aux ministres UDPS

Par reporter.cd

Le secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) interdit aux ministres du gouvernement Suminwa issus de son parti de ne pas mettre en place leurs cabinets, en attendant la transmission « des listes des recommandés aux profils justes et appropriés ».

Le gestionnaire du parti présidentiel avait ainsi invité, à cet effet, tous les membres de son parti à son siège dimanche pour échanger quant à ce.

Publié au petit matin du 29 mai dernier, puis investi mardi à l’Assemblée nationale, le gouvernement Suminwa est composé de 54 membres. L’UDPS et ses mosaïques comptent une dizaine de membres.

Ce n’est pas la première fois qu’Augustin Kabuya exige aux ministres issus de son parti de privilégier les membres de l’UDPS. Chose qui n’a jamais été aisée pour des heureux promus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.