Kasaï-central : les conseillers municipaux de Lukonga passent des moments difficiles depuis l’installation de leur bureau définitif

Par Pierre KAB

Au lendemain de la mise en place de leur bureau définitif, les sept conseillers municipaux de Lukonga, se sont présentés, ce mardi 18 juin 2024 devant l’Office du numéro1 de l’Assemblée provinciale du Kasaï Central.

L’objectif était de présenter les civilités à l’honorable Daniel LUKUSA KAKUPUEKI et lui soumettre toute une série de préoccupations.

Elysée KAYEMBE, président du bureau définitif de ce conseil a indiqué que sa délégation a peint un tableau sombre du fonctionnement de leur organe depuis sa mise en place.

Il a évoqué notamment l’absence de formation, le manque des frais de fonctionnement.

«Nous manquons presque tout. Jusqu’à ce jour, nous ne connaissons réellement pas notre travail. Au jour de l’installation de notre organe, une promesse de recyclage nous avez été faite par les autorités. Malheureusement, rien n’est encore fait. Nous recourons par moment aux chaises de voisins pour tenir des plénières, pas des frais de fonctionnement. A laissé entendre Elysée KAYEMBE

Par ailleurs, il a plaidé pour que le Président de l’Assemblée provinciale soumette la question à l’Exécutif provincial et voir dans quelle mesure une intervention peut être trouvée pour répondre tant soit peu à leurs besoins. Celà, en attendant la régularisation de leurs conditions de travail par le ministère de l’intérieur.

En réaction, le numéro1 de l’Organe délibérant a appelé au calme ses interlocuteurs. Daniel LUKUSA KAKUPUEKI a insisté sur le fait que le conseil Communal est un nouvel organe. Il faut attendre que la mayonnaise prenne forme à partir du pouvoir central avant de leur remettre l’effigie du Chef de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ne manquez aucune nouvelle importante. Abonnez-vous à notre newsletter.